Pourquoi ouvrir un compte bancaire à l’étranger ?

Penser à ouvrir un compte à l’étranger n’est peut-être pas une question ordinaire pour beaucoup mais c’est un processus tout à fait courant. Il est légal et soumis à certaines obligations comme toutes les ouvertures de compte. Cependant, avant de déclencher le processus, vous devez vous renseigner sur toutes les formalités, conditions et autres informations demandées par la banque où vous voulez ouvrir votre compte.  

Qui peut ouvrir un compte à l’étranger ?

Souvent prêté à un blanchiment d’argent, ouvrir un compte bancaire à l’étranger est une procédure ordinaire. Opération tout à fait légale, ouvrir un compte à l’étranger est quasiment facile et accessible à tous : particuliers ou entreprises.

A voir aussi : Comment se déroule le processus de rachat de ferraille et autres métaux ?

Beaucoup de frontaliers, des personnes qui travaillent dans un pays étranger, préfèrent y posséder un compte pour en bénéficier des avantages : fiscaux, change, praticité. Ce n’est en aucun cas une évasion fiscale dans la mesure où vous déclarez l’existence de ce compte à l’étranger à l’administration fiscale. Cette déclaration se fait en même temps que votre déclaration d’impôts annuelle. La non-déclaration de l’existence de votre ou de vos comptes à l’étranger est passible de lourdes amendes.

C’est pourquoi, il est nécessaire de vous renseigner sur les procédures et obligations diverses. Par ailleurs, ce site propose beaucoup de conseils sur le sujet. N'hésitez pas à y faire un tour.

Lire également : Concrétisez vos projets de construction en faisant appel à l’assistant à la maîtrise d’ouvrage BIM

Ce qu’il faut faire pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger

Ouvrir un compte bancaire dans un pays de l’Union Européenne est moins compliqué pour les Français que dans les pays en dehors. Dans ce second cas, d’autres justificatifs seront à fournir comme des justificatifs d’activités ou de revenus, des documents d’états civils. 

Que vous soyez un expatrié dans un pays de l’Union Européenne ou en dehors, vous devez prendre des informations sur les diverses formalités auprès de certains établissements selon la situation : la banque dans le pays où vous voulez d’ouvrir votre compte, l’ambassade ou le représentant consulaire du pays où vous pensez ouvrir votre compte ou encore la Banque de France qui est la mieux placée pour vous renseigner ou vous aider dans vos démarches. 

Les formalités 

Pratiquement, l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger peut se faire aussi en ligne si vous n’êtes pas sur place. Vous devez fournir : 

  • Un justificatif d’adresse de résidence ou d’hébergement si vous n’êtes pas résident,
  • Une pièce d’identité nationale ou un passeport ou une carte de séjour,
  • Un relevé d’identité bancaire ou RIB prouvant que vous avez un compte aussi en France.

Aujourd’hui, vous n’êtes plus limité dans le montant de la somme dans votre compte à l’étranger.

Pourquoi ouvrir compte bancaire à l’étranger :  des avantages ?

Vous avez plus qu’un avantage à ouvrir un compte à l’étranger. En voici quelques-uns :

  • En tant qu’entrepreneur, vous pouvez bénéficier des côtés pratiques de posséder un compte dans le pays où vous faites vos transactions commerciales : moindre frais, gagnant sur le taux de change, pratique pour vos mouvements financiers ;
  • En tant que particulier, si vous voyagez toujours dans le pays, c’est plus pratique d’avoir un compte local ; si vous êtes travailleurs frontaliers par exemple, vous gagneriez en change et  sûrement des offres plus intéressantes en services bancaires.

Aujourd’hui, posséder un compte à l’étranger n’est en aucun cas une invasion fiscale ou un blanchiment d’argent à partir du moment où vous déclarez l’existence de ce compte à l’administration fiscale et en même temps que vos impôts. Ouvrir un compte bancaire à l’étranger présente certains atouts, par conséquent, il vous est conseillé de vous renseigner avant toutes démarches.