Investir en infrastructures : avantages et risques !

Depuis quelques années, les investissements en infrastructures ont explosé. Cela, en raison de l’accroissement des échanges internationaux, l’augmentation de la population mondiale, la transition écologique ou encore le développement du numérique. Sans aucun doute, ces derniers sont de réels défis qui requièrent l’amélioration, la rénovation, et la construction de nouveaux édifices. Investir en infrastructure est donc la solution idéale pour les particuliers et les professionnels qui souhaitent combiner rendement financier et impact sur la société. Dans cet article, vous pourrez justement découvrir les avantages et les risques liés à l’investissement en infrastructures. Sans plus attendre, veuillez alors poursuivre votre lecture !

Les principaux avantages d’investir en infrastructures

L’investissement en infrastructures permet de jouir de plusieurs avantages. En effet, miser les fonds obtenus auprès de Fideppp dans la réalisation des infrastructures (sociales, environnementales, etc.) boostera votre trésorerie et vous fera bénéficier d’un investissement responsable.

Sujet a lire : Présentation d’un modèle cv pour booster votre candidature

Booster la trésorerie

Ces actifs ont pour principal avantage de générer des flux de trésorerie à la fois récurrents, stables, et prévisibles. D’ailleurs, les contrats d’exploitation peuvent assurer vos revenus sur plusieurs dizaines d’années. En effet, ils sont généralement indexés sur l’inflation. Ce facteur vous permettra de sécuriser les prix et de disposer d’une meilleure protection contre l’inflation. Le plus important, le rendement est également boosté par un effet de levier important. 

En effet, la garantie de trésorerie générée par l’infrastructure permet de recourir à un niveau élevé de dettes. Dans le domaine de l’infrastructure, il est possible à ce que la part de la dette financière par rapport aux capitaux apportés (le gearing) s’élève à 75%. Plus clairement, pour 1 € de capital, 0,75 € de dette est accordé. Ce taux élevé permet d’investir plus pour un apport moins élevé, ainsi d’optimiser le rendement. 

A voir aussi : 5 avantages d’un logiciel de gestion des approvisionnements

Bénéficier d’un investissement responsable

Investir en infrastructure répond parfaitement aux défis sociaux et environnementaux actuels. En effet, les infrastructures disposent d’un rôle essentiel dans les objectifs du dé-carbonisation de l’économie mondiale. Selon l’agence internationale de l’énergie, les dépenses d’investissement annuelles du secteur de l’électricité atteindront les 2500 milliards de dollars en 2030 (contre 760 milliards en 2019), dont la moitié pour la production d’énergies alternatives (solaire, éolien et autres énergies renouvelables) et le tiers pour l’extension et la modernisation du réseau de distribution électrique. Tout cela, sans compter le fait que les risques liés à la concurrence sont très limités. 

Les risques liés à l’investissement en infrastructures

Bien que les avantages de l’investissement en infrastructure soient très nombreux, il existe certains risques propres à ce type d’actifs :

  • Les effets de levier peuvent être une lame à double tranchante : en effet, ils peuvent impliquer un risque inhérent à l’endettement. En outre de la nécessité de rembourser les emprunts (peu importe les revenus réels générés par l’infrastructure), la hausse des taux d’intérêt peut également venir réduire le rendement sur le long terme.
  • Les flux de trésoreries peuvent aussi être impactés par des changements réglementaires, politiques. Et par la même occasion par une baisse due à la demande ou aux mouvements sociaux. À titre d’exemple, en 2013 le mouvement des Bonnets rouges avait conduit à l’abandon du projet écotaxe. Et cela, malgré l’investissement d’un milliard d’euros pour l’installation d’un parc de portiques qui avait pour objet de contrôler les poids lourds. Ces infrastructures ne pouvant générer aucun revenu, les acteurs ont été remboursés.